mardi 6 juin 2017

Presse : La parole aux défenseurs du cirque traditionnel

Le cirque animalier fait partie de la culture européenne.
Le CSCCF (Conseil des sages du cirque classique francais) est un organisme consultatif, sans pouvoir de décision, chargé d'une mission de conseil concernant ce patrimoine culturel qu'est le cirque traditionnel en France.
Suite à la manifestation pacifique d'une dizaine de membres de 269 life France qui ont dénoncé le Festival du cirque de Tours devant la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire, le CSCCF souhaite apporter quelques éléments pour permettre au public de se rendre sereinement sous les chapiteaux présentant des cirques animaliers, parmi lesquels :
« – Le cirque animalier représente 14 millions de spectateurs par an contre un million pour le cirque dit moderne (sans animaux). 
– Pour présenter et détenir un animal sauvage, le dresseur doit avoir un certificat de capacité très difficile à obtenir et chaque manquement aux règles entraîne le retrait de ce document et celui des animaux. 
– En 2005, le Parlement européen a reconnu que le cirque classique, avec des représentations d'animaux, fait partie de la culture européenne. 
– Depuis 1970, la terre a perdu 58 % de ses populations d'espèces sauvages. Les cirques participent activement à la sauvegarde de ces espèces menacées notamment grâce aux reproductions. 
« A titre d'exemple, il existe plus de tigres en captivité qu'à l'état sauvage. On peut donc s'interroger sur le but de certaines associations qui souhaitent interdire cirques et zoos. »