vendredi 26 février 2010

Bessières. Joël Fauré a écrit un livre en hommage à Jeannette Mac Donald



Sur la couverture, une affiche du cirque Amar claironne la venue de Jeannette Mac Donald et ses dix lions. Joël Fauré a choisi cette illustration pour un ouvrage qu'il va publier, cette année. Il s'intitule « Comme un tableau fauve » avec en sous-titre « La vie extraordinaire de Jeannette Mac Donald et un peu de la mienne ».

Car la route de l'auteur buzétois (1) a croisé celle de la grande dompteuse en 1973 lorsque le directeur du zoo de Buzet-sur-Tarn a accueilli Jeannette et sa petite ménagerie avec tout de même cinq lions, des singes et 35 chiens. Joël avait 11 ans, des rêves de l'enfant de « Cinéma Paradiso » et Jeannette, 55 ans, fatiguée par l'errance avec ses enfants-animaux et échouée à Buzet qui sera sa dernière étape pendant 24 ans avant que ne brûle sa caravane et qu'elle décède en 1999 dans une maison de retraite à Grenade-sur-Garonne.

la plus grande dompteuse de fauves

Avec un brin de malice, Joël Fauré prévient le lecteur qu'il ne s'agit pas d'un livre sur Jeannette Mac Donald qu'il considère comme un personnage de fiction tant l'itinéraire de cette femme parait fabuleux. Pourtant l'auteur, maniaque comme peut l'être quelqu'un qui souffre de TOC (troubles obsessionnels compulsifs) n'a pas compté ses heures pour retrouver des bribes de la vie et de l'époustouflante carrière de Jeannette Mac Donald.

Dans la première partie de l'ouvrage, Joël Fauré évoque les premiers pas de cette enfant de la balle, fille et petite-fille de dompteur qui sera une enfant-actrice, notamment auprès de Maurice Chevalier, débutera en piste à l'âge de 15 ans comme charmeuse de serpents avant d'être la seule femme au monde à présenter un groupe de dix lions.

Ce n'est pas l'itinéraire d'un enfant gâté car Jeannette, vedette du cirque Amar, verra sa vie basculer en 1967 à Alger lorsque brûle son cirque, la laissant dans la rue avec huit lions, deux ours, une éléphante, une hyène, etc.

Le dernier voyage en forêt de buzet

La deuxième partie du livre est plus intéressante parce qu'elle est écrite par un témoin direct du parcours semé d'embûches de la directrice du zoo de Buzet Joël Fauré, en chroniqueur soucieux de décrire serré, n'ébarbe rien de la vie difficile de l'ancienne gloire des pistes de cirque, faisant les poubelles, vendant de la ferraille pour nourrir ses animaux, croisant le fer avec Brigitte Bardot qui s'était émue de ce qu'elle considérait comme un « mouroir ».

L'ouvrage devrait être abondamment illustré par des dizaines de photos, de fac-similé de lettres, d'articles, d'affiches.

Parmi ces documents : une photo de Jeannette avec le grand dompteur FrédéricEdelstein, prise en mars 1999 lors de la venue du cirque Pinder à Toulouse. C'était quelques semaines avant la mort de l'amie des bêtes.

Jeanne Cordfir dite Jeannette Mac-Donald repose à Bessières dans le caveau familial d'un ami qui a tenu à l'ouvrir à cette grande dame qui était sans famille. Aujourd'hui, Joël Fauré écrit plus qu'une épitaphe.

1)Joël Fauré est l'auteur de neuf pièces de théâtre mais aussi de biographies. Il y a un an, il a publié un opuscule sur Jacques Brel