festival International du cirque de la ville de figueres

festival International du cirque de la ville de figueres
Burguscircus partenaire officiel du Grand Cirque de Noël

mardi 18 août 2009

Le tour du monde du cirque Roger-Lanzac


Anglet : La troupe Roger-Lanzac a installé son chapiteau sur l'esplanade Quintaou, jusqu'à ce soir. Au programme, et pour tous, un grand tour du monde des arts du cirque

Des jongleurs du Portugal, un duo de chevaux andalous, un numéro western avec fouets et lasso, des magiciens d'Argentine, une girafe kenyane en piste ou encore une acrobate italienne sur un cercle aérien. Cette année, le cirque Roger-Lanzac propose de faire voyager les amateurs des arts du cirque.
Cette petite entreprise, qui compte 35 employés, artistes, cuisiniers ou encore régisseurs, pratique le cirque à l'ancienne. Plus d'une heure et demi de spectacle qui tourne dans la France entière au rythme d'une vingtaine de camions remorques.
Richard Chevallier fait office de Monsieur Loyal pendant l'été. Comme beaucoup de gens du cirque, il est polyvalent. La journée, le présentateur donne des cours de lecture, d'écriture et de calcul aux enfants des artistes et présente les fauves au public de passage.
Une école de cirque itinérante
« Nous ne sommes pas un cirque usine, explique-t-il. Et par les temps qui courent, il faut véritablement faire des économies sur tout. Le régisseur son, par exemple, se charge aussi de la lumière et d'aller annoncer le spectacle dans les rues. »
Le Monsieur Loyal de l'été tient aussi une école de cirque itinérante. Il emploie cinq professeurs de jonglage, de magie, d'acrobatie sur rouleau, de houla hoop ou encore de trapèze qui se déplacent de commune en commune pour animer des ateliers. « Fin avril, nous sommes allés dans une maison de retraite en Touraine, confie Richard. C'était comme si les personnes âgées retombaient en enfance. »
Une proximité avec le public à laquelle tient fortement le cirque Roger-Lanzac. « Nous sommes une troupe familiale et je crois que le public le ressent, poursuit, l'artiste. Je ne sais pas si c'est parce que les gens d'ici savent faire la fête, mais ils sont toujours très chaleureux. »
Demain matin, le cortège repartira sur les routes, vers Ustaritz puis vers Ciboure, pour continuer à faire voyager petits et grands, dans un tour du monde de paillettes et de bonne humeur.

Ce soir, à 21 heures, esplanade Quintaou, de 5 à 10 euros pour les enfants et de 10 à 15 euros pour les adultes.
Auteur : camille ponthieux - photo : patrick bernière
Source: Sud Ouest